Une semaine avec mon 50mm 1.8 (JOUR 3) …

Frustration, moi qui s’était donné comme mission de vous montrer des monstres étant donné que nous sommes une soirée d’Halloween, et bien c’est raté … Où étaient donc les enfants ?

J’ai croisé plus d’adultes déguisés que d’enfants ma foi …  Et que dire de la nouvelle façon de passer l’Halloween, en voiture ?  Sérieusement, moi, je marchais étant jeune, je gagnais mes offrandes à la douleur de mes pieds …

Sérieusement, je suis déçu, j’ai très peu d’image et vous constaterez avec moi que c’est aussi la réalité ce blog parce que je n’ai pas d’image valables faites en ce jour 3. Pas que je ne me sois pas rendu à la recherche de ces monstres, simplement, ils n’étaient pas au rendez-vous … C’est aussi un choc de réalité, une sorte d’expérience qui arrive à l’occasion, on anticipe et puis rien, pas d’images. Pas d’images ou plutôt pas d’images valables. Je ne me frapperai pas longtemps sur la tête, il est très facile pour moi de fouiller dans mes archives et trouver des images faites avec le 50mm 1.8 mais cela briserait la ligne directrice que je me suis donné, une semaine avec mon 50mm 1.8. sachez que même si j’avais eu d’autres objectifs, je ne vous aurait pas plus montré de petits monstres, ce n’est donc pas la faute de l’objectif.

J’avais toutefois l’objectif approprié pour photographier en basse lumière, f 1.8 donnant une brin de chance supplémentaire en l’absence de cette lumière si précieuse.

Un peu plus tôt devant ma boîte à objectifs, j’ai même fait le constat que j’avais en fait un AF 50mm 1.4D, un AF-S 50mm 1.8G (nouvellement acquis), un Nikon Ai-s 55mm 1.2 ( nocto) à mise au point manuelle il va sans dire, un 50mm série E  mise au point manuelle également, mais quelle est donc ma fascination pour cette longueur focale ?

Le 50mm 1.2, ce n’est pas pour tous les jours non plus, il est pratiquement plus là comme une pièce d’anthologie que comme un objectif que j’utilise régulièrement bien que je me sois offert le plaisir de l’utiliser dernièrement.

Tiens, pour  vous donner une idée de ce qu’on peu en tirer, deux images faites avec ce petit bijou.

Prise à F 1.2

Prise à f 1.2

À nouveau, impossible de rater le BOKEH exceptionnel que donnent ces objectifs très lumineux.

Finalement ça reste une semaine avec des images faites soit avec un 50mm ou un 55mm, les différences focales entre les deux montrent très peu d’écarts de l’un à l’autre. La plus grande difficulté avec les objectifs à mise au point manuelle, c’est de bien faite sa mise au point justement car il est très facile de rater le point de focus. De plus, comme ce sont de très grandes ouvertures, cet objectif (50mm 1.2) ne pardonne pas du tout.

Demain matin, beau temps, mauvais temps, je sors avec mon 50mm 1.8 et je m’offre des images de toutes sortes.

Plus à voir demain soir.

8 commentaires sur “Une semaine avec mon 50mm 1.8 (JOUR 3) …

  1. Anne Jutras dit :

    Les attentes, les buts fixés, les résultats ne sont pas toujours concordants, parfois il faut s’adapter et revenir bredouille… Superbes clichés! La dernière photo me fascine, cette profondeur de champ restreinte fait ressortir les yeux de ta douce de façon sublime.

    Dis, est-ce qu’il y a un truc pour rendre les yeux si lumineux?

  2. Je me souviens en argentique le 50 mm était dans la panoplie de base. Avec l’arrivée du numérique au format DX, je n’ai pas eu cette même impression. Peut-être qu’avec le format FX, on retrouve la même passion pour cet objectif……..
    Beaux portraits !

  3. Anne, tu demandes une bonne question. Chez Nikon, un objectif défini FX est dessiné autours des appareils plein cadres (full frame). Ils sont toutefois parfaitement utilisables sur les appareils de type DX  » Capteurs de taille APS-C » (beaucoup plus populaires et nombreux). Il est aussi possible de monter un objectif DX sur un boîtier FX mais soit l’appareil va rogner ses pixels et diviser le nombre disponible en deux, soit il va afficher un vignettage assez important voire parfois rendre l’image inutilisable. J’espère que c’est un peu plus clair.

  4. Pastelle dit :

    Deux jolis sourires, des yeux qui pétillent, une belle lumière, deux superbes portraits. Mon 50 mm n’ouvre pas à 1.2 mais à 1.8. Ce qui est déjà pas mal, il faut être précis pour un portrait.🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s