La Photographie en équipe …

La plupart du temps, je suis seul dans ma bulle quand je photographie. Même en groupe, ma bulle est difficilement transpercable, demandez à ma conjointe, elle vous le confirmera.

Je crois bien que mes meilleures images ont été faites alors que j’étais seul, reste que ces belles rencontres avec des amis photographes, avec des groupes que j’ai coachés, les gens des clubs photo où je donne régulièrement des conférences.

Il y a une belle énergie qui se créé et un partage d’idées et de techniques qui définitivement profite beaucoup à photographes qui sont en recherche de progrès. quelle belle idée. Pour moi, la photographie rime avec intériorisation, recherche de soi et concentration, concentration au point où je n’entends plus les autres autours de moi. Évidemment, quand je conduis un groupe de photographe pour une formation, je suis plutôt concentré sur leurs succès qu’à capturer des images. C’est aussi très valorisant de voir quelqu’un faire une image dont il est fier et surtout lui avoir prodigué quelques conseils ou fait quelques suggestions. J’aime aussi ces moments de partage avec les clubs photo. que ce soit pour expliquer une technique, discuter d’un sujet ou encore juger les images dans un concours, toujours j’aime à quel point les gens sont reconnaissant du partage et de l’honnêteté dont j’ai fait part.

Je dirige en ce moment une modeste école de photographie avec des professeurs vraiment compétents, c’est un plaisir de voir ces gens poursuivre ce que j’ai d’abord amorcé comme seul joueur au début. Eux, comme moi, sont aussi fiers de faire avancer de nouveaux photographes et leurs aider à découvrir cette magnifique activité.

Je passe ou plutôt je tente de passer certaines de mes connaissances à ma fille de 11 ans, elle en sait déjà plus qu’une jeune de son âge au sujet de la photographie, elle a suivi son papa partout, utilise un Reflex depuis qu’elle a 4 ans, a le d’ailleurs sien depuis l’an dernier mais il ne faut rien forcer. C’est une éponge qui se remplit vite parfois et une pré-ado a d’autres priorités …

Ma chérie elle n’avait jamais vraiment touché à un Reflex avant juillet 2011 et pourtant, quels progrès elle a fait et elle continue de faire. Pas pire pour une activité prétendue solitaire. Beaucoup me disent, c’est certain, elle a un bon prof mais dans les faits, je suis passablement moins patient avec elle qu’avec n’importe quels de mes étudiants. Ironique non … Je pense toutefois que c’est vraiment une belle activité de couple. J’en vois beaucoup le pratiquer en fait.

 

Pour la section image aujourd’hui, je vais partager certaines images faites avec des amis, un groupe de photographes ou encore avec ma fille ou ma chérie.

 

Avec ma chérie à Cape Cod

 

 

Avec mon équipe au travail …

 

Avec ma fille (qui tient d’ailleurs le flash)

 

Avec nos enfants et ma chérie …

 

Avec mon ami Daniel G

 

 

Pour ceux qui sont intéressés, je donne aussi des ateliers privés au travers le Québec (par Skype si nécessaire). Pour me rejoindre  yves.pinsonneault@yahoo.ca

 

 

 

 

 

5 commentaires sur “La Photographie en équipe …

  1. Anne Jutras dit :

    La bulle du photographe, j’aime bien cette expression. En groupe, j’arrive difficilement à trouver ma bulle, je suis connecter avec les autres.😉 Pour ce qui est de ta fille, tu pourrais être surpris, les jeunes apprennent tellement facilement, surtout lorsqu’ils baignent dans le domaine depuis l’enfance, ta fille pourrait suivre tes traces.😀

  2. Alain ROLLAND dit :

    Moi, c’est pareil, je dois être seul pour construire ma photo. En voyage aussi, comme je ne suis pas passionné par l’histoire, j’écoute d’un air distrait le guide pour le respecter mais mes yeux « furettent » l’environnement. Quant à la transmission de l’expérience c’est autant enrichissant pour celui qui donne que pour celui qui reçoit. Et, pire, il faut savoir se mettre au niveau de l’élève pour lui inculquer progressivement les données. Vous aurez compris que la transmission du savoir a toujours fait partie de ma pratique aussi bien dans le milieu professionnel que privé.

  3. nouillette dit :

    Vous avez de la chance! Quand j’ai rencontré mon mari c’était lui qui avait le Reflex (argentique), il était du genre à faire une photo de temps en temps. J’ai vite repris le Reflex argentique pour moi, puis un compact numérique a suivi jusqu’aux Reflex numériques. Mon mari n’a plus beaucoup photographié depuis et j’ai du mal à le motiver, même en lui passant un petit compact. C’est donc très difficile lors de nos sorties car je prends du temps à faire les photos et lui doit m’attendre bien souvent; c’est dommage car quand il a le compact bien souvent il utilise un angle intéressant auquel je ne pense pas, ou que je ne peux pas réaliser physiquement, des détails, etc. Il est parfois bien plus créatif que moi! Donc les 3/4 du temps je fais de la photo toute seule, et en couple j’essaie de me dépêcher de faire mes clichés… Ça force à être efficace et à savoir analyser et composer avec moins de temps!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s