Le mouvement en photographie …

Beaucoup de photographes, conseillés par leurs pairs vivent une obsession perpétuelle à propos du mouvement qui détruit une image.

Il est vrai qu’on suggère régulièrement d’avoir une vitesse élevée afin de « figer le mouvement » pour avoir une belle image nette. Du point de vu technique, effectivement, c’est préférable mais est-ce aussi véridique au niveau artistique.

Je pense à des tonnes d’images que j’ai réalisées au fil du temps avec beaucoup de flou par mouvement à l’intérieur de celles-ci. Elles ont un cachet particulier. On a qu’à penser à la traditionnelle image de l’eau qui est floue sur un fond de paysage qui est parfaitement statique.

1/2 sec en fin de journée.

J’aime aussi le mouvement vertical, on le voit souvent en horizontal mais moins fréquemment en vertical.

1/10 sec au grand vent

Il y a les mouvements involontaires …  Ceux que l’on créé en déclenchant accidentellement …

1/2 sec dans un resto de Charlottetown ...

Toujours accidentellement au grand vent …

1/8 sec à main levée

Il faut donc considérer le mouvement comme un ennemi, ou un ami …

8 commentaires sur “Le mouvement en photographie …

  1. Pierre dit :

    J’abonde dans votre sens et ajouterai que d’une manière générale, ce sont les « défauts » qui font le charme d’une photo. Prenons pour exemple instagram et lomo, qui reproduisent les principaux défauts des appareils photo d’antan.

  2. Pierre dit :

    L’effet de profondeur, voire même de relief, produit par le flou de bougé sur la dernière photo est saisissant.

  3. Anne Jutras dit :

    Étant photographe de paysage, je m’efforce de rendre tout nette, du devant d’une composition jusqu’à l’horizon. Ç’en est presque maniaque mon affaire… Mais durant l’été j’ai suivis un cours en ligne avec une photographe qui utilise (encore) un polaroid, et le rendu des images est d’une douceur étonnante. Avec ce type d’appareil, la netteté, connais pas. J’ai appris à apprécier un floue d’image, à voir dans ce floue une forme d’expression et une finition tout à fait acceptable.

    Yves, tes images expriment un art à redécouvrir.

  4. lemarcal dit :

    Merci pour cet article très enrichissant. Dans mon cas, j’essaie également de voir le flou comme une « info supplémentaire » et non comme un défaut systématique. Difficile cependant de différencier flou artistique et flou de foirage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s