Quand la passion devient l’OBSESSION …

À force de trop vouloir, on s’engouffre dans la plus pénible frustration …

L’image parfaite n’existe que dans l’oeil de son concepteur, faut il s’abstenir de capturer des images sans réel sujet en évidence ?

Je demande sérieusement la question parce que par moment, même avec tout le bon vouloir et le feeling du moment, il m’arrive que je capture une image qui ne se révèle que plus tard. Cette passion devient alors l’obsession de voir immédiatement l’image ou plutôt le message cette image. Plus envie de faire de belles images, je veux des images qui parlent.

Avec chaque nouvelle transition de nouveaux équipements (lorsque entre autre je renouvelle tout mon équipement ce qui est arrivé dans les derniers mois), je me sens un peu perdu au travers l’effort d’apprentissage de ces nouveaux équipements et cette obsession de l’image parfaite. Oui je sais, je redécouvre à chaque fois que l’équipement ne fait pas de plus photo, le photographe fait la photo.

Il reste que l’on prends des habitudes et que l’on travaille avec une pièce d’équipement qui est imparfaite et qu’au bout du compte, à force d’apprivoiser ses défauts on sait exactement comment les compenser. La nouvelle pièce d’équipement elle possède inévitablement un défaut différent qui faut découvrir et corriger. Heureusement, avec l’expérience, on découvre plus facilement comment contourner l’imperfection mais nos équipements nous testent vraiment. Je me retrouve souvent à chercher le bouton magique oubliant que c’est plutôt l’oeil magique qui est le plus important. Pourquoi rechercher cette perfection, pourquoi ce processus frustrant devient de plus en plus difficile à gérer image après image … C’est simple, la passion devient une obsession vers l’image parfaite …

Elle n’existe pas l’image parfaite enfin, souvent pas dans nos yeux pas plus que la femme ou l’homme parfaits n’existent pas mais je sais que quelque part, il y a une femme parfaite pour moi et je l’ai trouvée🙂

Quelques images imparfaites pour un dimanche matin parfait …

 

006_3313

605_0209

D3Z_1767

D3Z_0859

D3Z_0234

D3S_3841

D3S_1034

702_1108

301_6702

D3S_3304

 

 

NDLR: Aucun équipement ne fut abusé ou torturé durant les prises de vues …

 

5 commentaires sur “Quand la passion devient l’OBSESSION …

  1. Anne Jutras dit :

    Je connais le feeling, à force de trop chercher on ne voit plus rien.

    C’est l’âme du photographe qui crée l’image. Oh, l’équipement va aider à faire un petit ou un grand saut, mais au final, c’est nous qui restons maître de la situation.

    Dans mon cas, quand je ne vois rien d’intéressant, je laisse tomber l’appareil et me contente d’explorer avec mon cœur. J’offre toute mon attention à ce qui m’entoure. Comme pour la première fois. Ça ne produit pas beaucoup d’images, mais ça permet de se connecter avec les détails anodins et d’ouvrir ainsi la brèche qui était obstruée quelques minutes plutôt.😉

  2. raymondlavoie dit :

    La perfection n’est pas tout: l’image est une image. Il ya des moments ou la créativité convie à des images d’exceptions et d’autres des moments plus près du quotidien, de l’ordinaire.
    Dans les deux cas se sont des images et la technique vient en grandir la qualité.
    Pour moi la quête dont tu parles devient parfois le frein à ma vision naïve, au  » senti  » de mon regard sur les choses.
    D70 ou D700, pas grand différence pour moi…. Mais j’ai payé le prix pour cette quête du Saint Graal, la distinction et la reconnaissance.

    J’ai laissé de côté ma caméra, l’idée étant de voir et sentir avant de saisir et figer.

    Bonne réflexion; bonne journée.

  3. michel85 dit :

    Quelques photos ratées ??? combien aimeraient faire des photos ratées comme celles là ??? Trés bonne réflexion sur la nature photographique . michel

  4. Claire dit :

    Vous avez dit : je veux des images qui parlent …

    La lecture de votre texte m’a inspiré un texte où je parle ( bien humblement ) de la parole en photographie.
    Merci pour cette inspiration. Pour votre générosité autant en photos qu’en paroles, merci !

    Si vous voulez, allez voir : Mes mots derrière l’image.
    Vous me direz si j’ai bien capté votre pensée.
    Si oui tant mieux, nos textes alors, se font écho.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s