L’infiniment GRAND dans l’infiniment petit …

Poser ses yeux sur de grandes petites choses …

C’est la mission de la macrophotographie. Une discipline à part qui nous force à nous mettre à genoux devant cette nature si admirable.

 

J’ai choisi l’approche naïve et simple, j’y reviendrai dans le plus complexe assurément …

Chercher se qui s’y cache, se faire surprendre au visionnement, s’accuser de ne pas avoir vu mais se féliciter de l’audace.

L’audace … Souiller ses vêtements pour aller chercher l’image la plus propre possible, quelle belle ironie non ?

Curiosité et désir de se faire surprendre, à tout coup … à tout coup oui …

 

Qui n’a pas photographié en macro pour s’apercevoir au visionnement qu’une toute petite bestiole  lui souriait dans la prise de vue.

Qui n’a pas fuit à la course devant un faux bourdon pour ensuite avoir tenté de le photographier pendant qu’il butinait sur une fleur sachant que cet insecte volant est absolument inoffensif ?

Qu’en est il des araignées si ignobles quand on a un objectif macro entre les mains ? Quelle surprise de voir que ces arachnides construisent des toiles capables de résister à des conditions où en proportion, nos maisons seraient soufflées sans même une chance de s’en sortir. De quoi rendre n’importe quel ingénieur et architecte jaloux …

 

La nature, elle est belle, elle nous apprend, elle nous dicte souvent des règles de vie que l’on ignore trop rapidement encore faut il savoir lire les messages qu’elle nous livre.

 

Naïvement quelques images, sans prétention à la première journée de l’été 2013, un certain 21 juin au soir en lumière douce …

 

 

Toute petite mais toute présente, elle mesure moins d’un millimètre et pourtant elle participe à la vie …

605_1466

 

Nuances et couleurs, maison d’insectes et d’arachnides, condo de tellement de formes de vies

605_1450

 

La marguerite, si romantique que tant d’enfants ont cueillies pour leurs mamans …

605_1426

 

L’oeil abstrait de la macrophotographie, quel plaisir innocent …

605_1407

 

 

Cet insecte est sans aucun danger et non, ce n’est pas un taon, c’est une faux bourdon …

605_1414

 

 

Si petite et si belle, timide et colorée à sa façon …

605_1420

 

 

Sur ma pointe j’ai l’air d’un géant … Je mesure pourtant moins de deux centimètres …

605_1440

 

Je me dégage en hauteur même si je suis petit, je suis plus grand que les autres …

605_1442

 

Vu d’en haut, c’est toujours aussi beau …

605_1444

 

 

Un quelconque signe, comme une croix faite par les hommes pour annoncer leur territoire …

605_1453

 

 

Je retournerai avec du plus complexe …  le temps venu …

Yves

 

5 commentaires sur “L’infiniment GRAND dans l’infiniment petit …

  1. raymondlavoie dit :

    Je m’y suis remis ce week-end, la température n’aidant pour le paysage…

    Dieu que c’est de la minutie! Et combien gratifiant quand c’est réussi. Comme tes photos d’ailleurs!

    J’ai acquis un rail Manfrotto pour tàter le stacking. Difficile d’éliminer les petits déplacements de l’appareil lors des ajustements du rail… Quel trépied ( pas trop $$$ ) devrais-je envisager d’acquérir pour y arriver?

  2. Thérèse dit :

    Belle photos et j’espère y arriver a faire du pareille.

  3. Anne Jutras dit :

    J’adore la macro! Elle me fait oublier mes tracas, j’y plonge avec délice. On perd facilement la notion du temps et on peut s’éterniser sur un pied carré et y trouver une foule de photos à prendre.

    J’aime beaucoup la première image, est une puce d’eau?

    En tout cas, moi, les araignées me font grimacer, mais elles me fascinent.😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s