La recherche de l’imperfection …

Dans beaucoup de cas, quand on commente une de mes images, j’ai l’impression que l’on est davantage préoccupé par l’imperfection que le message même de la photo. Pas que je ne cherche pas à m’améliorer, bien au contraire c’est une quête du quotidien mais je suis forcé d’admettre on pose les yeux de manière différente sur les images depuis l’avènement du numérique. Le problème, c’est que je ne crois pas à la perfection et encore moins à la photo parfaite. Chaque fois que quelqu’un colle son regard sur une image, il l’interprète à sa façon, il l’accepte (ou la refuse) à sa façon et le message de celle ci est unique pour tous. Une chance que c’est ainsi car la vie et la vision de chacun en serait tellement monotone.

Il est impossible de réinventer la roue, elle existe déjà mais il est possible d’oser des choses qui nous sortent de notre zone de confort. Rien de mal à expérimenter, bien au contraire. à prendre des angles différents, des cadrages différents, à envoyer des messages différents. En voyant cette images, certains ont simplement soulevé le fait que le modèle avait des taches de rousseur …

À mon humble avis, on a cherché bien loin du message que je voulais envoyer … Je vous propose deux cadrages de la même image …

 

008_0818 008_0818crop2

2 commentaires sur “La recherche de l’imperfection …

  1. Renée dit :

    Beauty is in the eye of the beholder… And judging from your beautiful photos displayed on this site, you, Monsieur Pinsonneault, must have a very positive outlook on life!

  2. jacqueline Gendron dit :

    Bonjour M. Pinsonneault,

    J’ai lu et vu tout votre site. Vous êtes la personne que je recherche pour m’apprendre. La simplicité et la passion pour la photographie que vous y dégagér m’inspire et vous me donnez le gôut de partir cette nuit pour y faire de la photo (je n’ai jamais fait de photos le soir).

    Pour les critiques négatives de photos, je n’en tiens jamais compte vraiment, puisque je ne peux plaire à tous. L’important de mon côté est d’apprécier les moments passés pour y faire la photo (comme aller à la pêche et sans revenir avec du poisson, ce qui est un des moments les plus paisibles pour l’âme. Votre vision de la photo m’importe beaucoup car je ne deviendrai jamais professionnelle.Mais je continuerai à faire la meileure photo qui me donne du bonheur à les faire.

    J’ai bien hâte de vous rencontrer

    Jacqueline Gendron

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s